FANDOM


C'est une chanson écrite en ancien langage blaireau. Elle fut rédigée par Zibella, d'après les paroles d'Olaf Cinglazur, un jars sauvage qu'elle trouva et soigna. Les paroles racontent comment atteindre Salamandastron. Bella la traduisit, après avoir résolu l'Énigme de Biso.

Paroles Modifier

""Nous autres peuples libres du ciel rejoignons l'endroit à tire-d'aile. Mais tu ne peux que fouler la terre, le voyage sera long et pénible. Je vais t'indiquer comment t'y rendre. J'ai commencé en survolant Castelblairis :

Entre la terre et le ciel où volent les oiseaux,

Je me penche et je vois

Un lieu boisé à la verte plumée

Qui, telle la mer, ondule sous la brise.

Derrière-moi, tandis que l'aube s'éclaircit,

Les pigeons ramiers s'éveillent,

Vois la poussière brune, entre vert et doré,

Tel un serpent se dérouler,

Alors vole et chante, le jars sauvage est roi.

Au-dessus des lointains arpents dorés,

Nous battons l'air de nos ailes déployées,

Là où profond est le flot qui ondule

Tel un autre serpent bleu.

La contrée se métamorphose,

Sa couleur change aussi,

Au loin, la terre se dresse telle une mâchoire dentelée,

Pour mordre la laine des moutons.

Alors vole et chante, le jars sauvage est roi.

Au-dessous, tout se noie dans la brume,

Mais ici et là, je perçois

Une bougie grisâtre et fourbe,

Ou absente est la liberté.

Ô frères ailés du ciel,

Ne tombez pas et tout droit volez,

Traversez la plaine humide et dorée,

Où les oiseaux marins crient et tournoient.

Alors vole et chante, le jars sauvage est roi.

Les cieux s'assombrissent,

Regarde notre phare qui brille.

Passe au-dessus du croc unique

Qui se consume dans la nuit.

Nous te laissons à présent,

Car nous poursuivons notre route

Jusqu'à l'endroit où l'eau rejoint le ciel,

Où dans la mer sombre le soleil.

Alors vole et chante, le jars sauvage est roi.

Explication Modifier

Carte
Le bois dont parle Olaf dans les premiers vers est la forêt de Mousseray. Le vers Derrière-moi, tandis que l'aube s'éclaircit, indique qu'il faut partir vers l'Ouest. La poussière brune, entre vert et doré, est un chemin sinueux, entre les bois et la plaine. Le serpent bleu quant à lui est une rivière.

Il faut donc partir vers l'Ouest dans Mousseray, prendre ensuite ce chemin sinueux, puis prendre la rivière. La terre se dresse telle une mâchoire dentelée, Pour mordre la laine des moutons. fait référence aux montagnes, qui s'élèvent dans les nuages, avant Salamandastron. Au-dessous, tout se noie dans la brume, Mais ici et là, je perçois Une bougie grisâtre et fourbe, renvoie aux marais derrière les montagnes, souvent abrités par un épais brouillard. Le phare, le croc unique désigne, quant à lui, Salamandastron.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard